Hydrologie du Parc : le Ru de Maison-Blanche

Il traverse discrètement le Parc de part en part, se cachant parfois en passage souterrain. Personne ne l'utilise, sauf quelques canards et des poules d'eau. Il reçoit en sortie du Parc les eaux du Ru de la ménagerie qui sert de lisière avec notre voisin Férolles-Attilly. On peut se promener le long de ses berges, généralement bien entretenues. 

Le petit sentier le long des berges est un excellent endroit pour faire un petit footing matinal en allant chercher ses croissants à la boulangerie du Parc... Au détour du chemin on découvrira deux ou trois vestiges architecturaux sur lesquels l'art moderne s'exprime librement !



En rouge, ci-contre, le parcours du Ru dans le Parc

​                                                                   cliquez l'image pour l'agrandir   >

1/1

La petite maison couverte de peintures rupestres est en fait le local du poste de pompage qui alimentait en eau le château d'eau du Parc en la prélevant dans un puits aujourd'hui inutilisable.

L'eau provient actuellement de l'Orée et de Villejardin. Inutile de chercher à pénétrer dans le local, il est totalement muré !

1/13

La Grande Grille du Parc

 

Au bout du chemin de berges, nous séparant du domaine du Centre Commercial, la grande grille en fer forgé, reliquat de l'ancienne propriété, vous laissera toujours le passage, en grinçant.

Peut-être un peu de mélancolie ?



Nos jardiniers continuent de la bichonner.

Elle devrait donc durer encore des siècles...



Elle fut immortalisée il y a quelques années par le regretté Pierre BOULOU, notre artiste local.

1/5